SOCIETE : Des talibés transformés en “femmes de ménage” à Thies

0

Le phénomène de la traite des enfants semble prendre de l’ampleur à Thiès, notamment dans les quartiers résidentiels. La mendicité y a pris une nouvelle forme. Selon une enquête réalisée par L’Observateur, des enfants-talibés sont exploités dans certains ménages pour pallier le manque de domestiques.

En effet, les maîtresses de maison font recours à de jeunes talibés qu’ils recrutent, moyennant une somme comprise entre 2000 et 5000 le mois. “Avec cet argent, je peux acheter des habits et satisfaire la cupidité de mon marabout”, souligne un talibés qui travaille comme “boy” dans une maison.