La Radio Futur Media pris en flagrant délit de manipulation

0

Voici la déclaration de la famille d’Ousmane Sonko qui contredise la Radio Futur Media.

 

La famille de Ousmane Sonko, président du parti PASTEF, a organisé hier une conférence de presse à Dakar pour donner sa position vis-à-vis sur la sanction qui lui a été infligée par décret présidentiel.
Par la voix de leur porte-parole du jour, Alpha Bodian, ancien sous-préfet, la famille a d’emblée tenu à condamner avec la dernière énergie « cette mesure inopportune et exorbitante » dont la gravité n’a d’égale que « la légèreté avec laquelle elle a été prise ». Avant de demander au président de la République Macky Sall de rapporter et de rétablir Ousmane Sonko dans ses droits, tout en continuant à faire confiance aux institutions de ce pays.
« Durant ses 15 ans de service, Ousmane Sonko, brillant fiscaliste, a marqué les esprits par sa probité et son intégrité morale à toute épreuve. Il n’a jamais fait l’objet d’une quelconque mesure disciplinaire, même pas une demande d’explication », a dit l’ancien sous-préfet dans son réquisitoire. Avant de poursuivre : « Cela suffit au chef de l’État de lever cette sanction infligée à Sonko ». Dans le village dont il est originaire, Bassire, situé à une vingtaine de kilomètres de Bignona, le président du PASTEF s’est toujours investi pour le développement économique, social et éducatif. Raison pour laquelle, toute la population s’est levée comme un seul homme pour lui apporter soutien et diligence. « Tout ce qu’il a eu à dire, il l’a fait au nom du Parti PASTEF. Donc si mesure doit être prise, devait concerner tout le parti », a-t-il réitéré.
Pour l’ancien gouverneur Fabakry Bodian, « ce qui est arrivé à Sonko ne s’est jamais produit au Sénégal à sa connaissance. « C’est gênant de voir un jeune président de la République qui sanctionne un autre jeune qui s’active dans la politique », a-t-il révélé. Et de poursuivre : « Macky doit comprendre la jeunesse et apporter de la tolérance. Et nous espérons que sa mesure soit rapportée ».
La Radio Futur Média dans son journal de 12h présenté par Antoine Diouf a affirmé que la famille d’Ousmane Sonko a demandé la clémence du Président de la République en ce qui concerne la radiation ce dernier ce qui est totalement faux!
14310471_1211476165540466_857679519006881311_o
Voilà la réponse cinglante d’Ousmane Sonko qui n’a pas tardé á répliquer  au Groupe Futur Média sur sa page Facebook.

 j’ai été très tôt pris d’assaut ce matin par des parents, amis, militants et sympathisants qui se sont émus de l’information donnée par la rfm faisant allusion à une demande de grâce qu’auraient formulé les ressortissants de mon village d’origine auprès du président de la république à propos de la mesure de “radiation” me concernant. je tiens à préciser que cette information est inexacte car bien au contraire, les concernés ont simplement, après avoir fustigé l’acte illégal, exiger ma réintégration. il est curieux d’ailleurs que, de tous les organes présents, le représentant de la rfm soit le seul à voir entendu le contraire (voir coupure observateur jointe).

 

j’ai dû appeler pour exiger que mes précisions soient enregistrées et diffusées dans les mêmes formats? ce qui a ete aussitot accepte de maniere professionnelle

je réitère donc au peuple tout entier notre détermination encore plus grande de combattre l’injustice et la gouvernance malsaine. il n’y aura ni transaction ni compromission. tout en vous remerciant de votre soutien précieux

Le Groupe qui est sous pression suite á la révélation dans la presse du lundi 05 septembre 2016,  que cette dernière (GFM)  fait l’objet d’un redressement fiscal.

Seneleaks.com