Photos : Khoudia Diop une beauté hors norme nous parle du Sénégal et de la caste “Nyenyo”

1
KHoudia Diop déesse de la mélanine...

Khoudia Diop, aka Melanin Goddess, partage son amour pour l’habillement traditionnel sénégalais et son héritage Wolof à travers cette série de photographies.
Titré, NYENYO, le nom du caste de sa famille au Sénégal, elle représente un élément de son identité  pas seulement fiere de l’être  mais elle l’embrasse pleinement.—Et elle ressemble á une reine en le faisant.

“Nyenyo, aussi connu comme ‘teug’ ou ‘ngengo,’  sont les forgerons, bijoutiers et travailleurs du fer dans le système de caste au Sénégal, sa famille est bijoutiere comme on les appelle , ” Victory Jones of The Colored Girl avait dit. ” Bien que les systèmes de castes soient utilisés comme un système de classe rigoureux et un identifiant culturel pour maintenir la hiérarchie dans de nombreuses cultures différentes dans certaines parties du monde Khoudia embrasse son patrimoine de Nyenyo et ne considère pas le label comme un obstacle. Plutôt elle le voit dans le tissu de son identité, l’histoire de sa famille et l’histoire générale de son peuple ”

Khoudia Diop est tres fière de l’histoire de sa famille . Son grand père faisait partie de ceux qui ont forgé le monument de  Malaaw à Dakar.

“Ce monument est un cheval geant et représente la loyauté entre les rois et leurs animaux(chevaux) ” dit elle.

Ces souvenirs sur le Sénégal avant qu’elle ne vienne vivre à Paris

Ce qui est le plus touchant c’est la diversité dans la culture sénégalaise (culture, Traditions, Croyances). Je me rappelle de la fierté que nous avons de porter nos habits traditionnels sénégalais. Pendant que nous aimons aussi nous habiller à la moderne. Very inspiring! Oh, et aussi la nourriture  . J’aime la nourriture sénégalais ! Ma mère fait les meilleurs plats. Mon plat favori c’est le  “thiebou djeun” (Riz au poisson). Trop yummy—!

C’est comment la vie au Sénégal:

La vie est très relax au Sénégal. Presque, on ne s’inquiète pas de certaines choses, et il est surnommé le pays de la  “teranga” (Hospitalité) ou chacun s’occupe bien de son voisin…

Comment ses racines sénégalaise influencent son standard de beauté

On m’a appris a me comporter comme une vraie femme sénégalaise —avec un respect pour les anciens et leur héritage, leur honneur, et de la femme que tu es , comment on se comporte et avec les autres aussi. C’est pour cela que je dis la beauté de la femme sénégalaise est plus qu’une apparence —C’est la facon de se comporter avec soi et envers les autres.

Sur l’habillement traditionnel qu’elle a porte pour cette serie de photos NYENYO :

 Ces boubous représentent le coté musulman de la femme sénégalaise—Nos reines s’habillaient pareil. et aussi les nyenyos, Les bijouix c’etaient pour etre identifiées en tant qu’aisées, attractives ou sexy. Aussi, Le tatouage noir des lèvres inférieures etaient une mode qui se faisaient au milieu du village. C’etait un signe de beauté, de courage et d’obedience! Ce serait un déshonneur pour ta famille de fuir pendant ce processus douloureux de tatouage(jamu). Certaines étaient même sermonnées par leur parent! C’etait considere comme un signe de respect, de valeur et de beauté.

La signification de cette serie de photo NYENYO:

Mes racines sénégalaises sont trop importantes pour moi—c’est très personnel. j’aime mon pays , ma cultutre, mon héritage. Le Sénégal c’est chez moi et cela représente une grande partie de moi.. j’ai decouvert beaucoup sur moi , la connaissance de ma culture a eu un impact énorme et important, pour mon self-estime—de l’amour de mon education, aux harcellements de voir le monde hors du Sénégal, y’a t’il des choses que je veux changer ? certainement, mais aussi il y’a certaines choses que je cherisse et que je garderai pour toujours en tant que femme sénégalaise.

Que signifie l’independance du senegal pour Khoudia:

l’indépendance du Sénégal veut dire énormément pour moi—nous sommes libres de certaines restrictions qui nous étaient imposées and nous pouvons construire le Sénégal comme nous l’avons rêvé en tant que peuple et le plus important c’est de nous exprimer  et d’être nous même.

CES reférences sur les femmes sénégalais

Mariama Ba, écrivain, Romancière and féministe. Les femmes de NDER qui, un mardi du mois de novembre 1819, se sacrifièrent collectivement pour ne pas tomber entre les mains d’esclavagistes maures.

Credits

Model/Muse: Khoudia Diop
Photographer: Joey Rosado
MakeUp Artist: Moshoodat Sanni
Creative Direction/Agency: The Colored Girl
Article written by: Victory Jones
PR: Tori Elizabeth

Traduction : Seneleaks