Nike lance une ligne de Hijab pour les femmes athlètes

En postant sur son compte Instagram les premières images de sa collection de hijabs et abayas, la griffe italienne Dolce & Gabbana a décroché le premier buzz mode de l’année. Le monde musulman représente un enjeu économique majeur pour le secteur de la mode, qui pèsera 484 milliards de dollars en 2019. Analyse d'un marché prometteur mais complexe

0

Il n’y a pas que les photos de stars qui mettent le feu à la Toile. En publiant le 3 janvier 2016 sur son compte Instagram les premières images de sa collection de hijabs et abayas, la griffe italienne Dolce & Gabbana a décroché le premier buzz mode de l’année, enregistrant 57.000 likes et plus de 4 000 commentaires. Largement partagée sur les réseaux sociaux, l’annonce de cette collection a fait l’objet de commentaires en tous genre. Entre louanges, interrogations et reproches, une conversation s’est ouverte à l’échelle de la planète, révélant divisions et incompréhensions d’une part, l’impatience d’une clientèle en quête d’une mode « halal » de l’autre

Nike a lancé une ligne de Hijab pour sportives que des femmes athlètes ont aidé à concevoir. Cette nouvelle ligne de hijab sera mise en vente l’année prochaine. Les femmes athlètes impliquées dans le processus font partie de la campagne photos de promotion de Nike.

L’Egyptienne Manar Rostom a posté sur sa page Instagram qu’il n’est pas facile de grandir en tant que femme dans cette région.”Beaucoup de pression, de contraintes et de confusion. Dès fois tu as juste envie de tout quitter”, a écrit l’athlète sur Instagram.

D’autres athlètes espèrent que l’innovation de Nika normalise la présence des femmes voilées dans le sport.

Seneleaks