Menacé de mort : Mouth Bane craint pour sa famille et dépose une plainte contre X par le canal de son groupe de presse

0

Les jours de Mouth Bane seraient-ils comptés ? Pour le peu qu’il en dit, des menaces de mort ont été proférées à son encontre à travers une lettre glissée dans son véhicule le 8 janvier dernier. Le texte est clair et sans fioritures :  » Mouth Bane cette lettre n’est rien d’autre qu’un avertissement de notre part.

Nous ne sommes au service de personne, nous agissons de notre propre gré. Depuis un certain temps, à travers ton journal et dans les médias, vous vous en prenez à nous. Nous voulons être clairs avec toi, si tu n’arrêtes pas tes attaques, nous allons te faire la peau. Nous avons les moyens de te faire taire. Nous connaissons votre domicile. Nous suivons vos déplacements depuis plusieurs semaines.  »

Le texte  poursuit :   »  Nous avons aussi identifié les écoles de vos enfants et le lieu de travail de votre épouse aux Maristes. Nous t’invitons à la boucler sinon nous allons te tuer sans trace. Nous avons les moyens et les hommes pour réussir cette mission. Tu as donc intérêt à arrêter ces attaques contre nous. Si tu continues à faire la grosse tête, nous allons t’effacer, te détruire et salir à jamais.

Tu es donc averti. Nous avons tous les moyens pour atteindre notre objectif. Rappelle-toi de l’histoire de Jamal Kashogui, le journaliste saoudien tué. Il a perdu sa famille, ses enfants et ses proches aussi. Un homme averti en
vaut deux  ». Et pour boucler la boucle, l’auteur de la lettre conclut en ces termes :  » À entendeur salut !  »

Alors qu’il prenaient ces menaces à la légère, le directeur de publication de Dakar Times devra très vite déchanter. En effet, il recevra un nouveau message, mais cette fois-ci via email. Les choses devenant de plus en plus troublantes pour lui, Mouth Bane s’est finalement résolu, par le canal de son groupe de presse, à déposer une plainte contre X, non sans interpeller le ministre de l’intérieur…