Madagascar – Présidentielle : le prochain président du pays bientôt connu

0

Le candidat à la présidentielle malgache Andry Rajoelina mène les élections après la proclamation de près de 90% des suffrages, a annoncé dimanche la commission électorale, qui aurait reçu des accusations de fraude de la part de son rival, Marc Ravalomanana.
Rajoelina a obtenu 55,06% des voix, contre 44,94% pour Ravalomanana, a annoncé la commission après avoir compilé les résultats de 21 473 sur 24 852 bureaux de vote, près de 90% des suffrages. Les deux ex-présidents, Ravalomanana et l’homme qui l’avait évincé lors d’un coup d’État en 2009, Rajoelina, avaient précédemment déclaré qu’ils accepteraient les résultats, laissant espérer une issue pacifique de ce scrutin et non une répétition du chaos politique d’il y a près de dix ans. Mais Ravalomanana a déclaré dimanche que le corps électoral devrait enquêter sur les élections.

«La fraude et la violence ont prévalu et cela a un impact sur les résultats. Les résultats de cette élection ne sont pas crédibles et l’élection n’est pas transparente », a-t-il déclaré dans un communiqué diffusé dimanche. «C’est vrai que j’ai dit que je respecterai les résultats si les règles sont respectées. Malheureusement, ce n’est pas le cas « , a-t-il déclaré, appelant ses partisans « dont les droits ont été violés, à se tenir debout et à défendre leurs choix ».

La commission électorale, qui a prévu une conférence de presse pour lundi, n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat. Lors du premier tour le mois dernier, Rajoelina a reçu 39,23% des voix, contre 35,35% pour Ravalomanana. Hery Rajaonarimampianina, qui est devenue présidente après la démission de Rajoelina en 2014, est arrivée loin derrière.

Source : Beninwebtv