Les absurdités du Projet « TER de Macky Sall »

0
Il faut bien observer la différence de niveau d’enfouissement des blocs de béton (dits #Traverses) sur lesquels sont posés les #Rails du TER. Faire rouler un train sur de telles voies comporte de gros risques tels que le déraillement parce qu’il n’y a pas assez de #Ballast (les cailloux constituant le lit de la voie ferrée). Un freinage d’urgence sur de telles segments de la ligne lors des essais pourrait causer d’énormes dégâts.
L’autre aberration de ce projet consiste au fait que Dakar jusqu’à Diamniadio est coupé en 2 par ces voies ferrées sans pont ni passerelle provisoire, faute d’avoir accordé la priorité à l’inauguration par Macky SALL avant les élections de ce projet de #prestige (ce dont #AlMaktoum mettait en garde tout homme politique au pouvoir) sur la vie courante et la tranquillité des populations qui, pour la majorité, n’auront pas les moyens d’utiliser ce moyen de transport. Des populations qui continuent pour la plupart d’acheter de l’eau dans la rue et vivent tout au long de l’année de gros soucis d’assainissement ou même vivent l’enfer pour satisfaire les besoins physiologiques les plus élémentaires (manger à nos faims ou boire de l’eau potable sans faire des kilomètres avec un seau ou des bouteilles sur la tête). N’est-ce pas ?!
La hauteur des voies ferrées par rapport au plan zéro des habitations scindées rend pénible la traversée de ces voies ferrées à tous les passages à niveau où les populations doivent passer pour vaquer à leurs activités quotidiennes. C’est d’une pénibilité absolue pour les personnes personnes normales à plus forte raison pour les personnes âgées à pied ou ayant un handicap de traverser ces voies. Dans tous les pays normaux, TRAVERSER DES VOIX FERRÉES TYPE EXPRESS RÉGIONAL DOIT STRICTEMENT ÊTRE Interdit, étant donné que c’est un concept de transport type #Express et #Régional (d’où Train Express Régional – T-E-R lu par épellation). La vitesse sur un tel réseau en Europe entre Gares peut aller jusqu’à 120 Km/h surtout pour les trains directs (Terminus à Terminus ou moins). Pour vous dire que ces nouvelles voies ferrées devraient être du type « site propre » avec des barrières empêchant tout individu de les traverser ou d’y pénétrer. Tout cela indique qu’un tel type de transport n’est pas destiné à cette tracée de voies traversant des habitations.
Mais tout cela, ce lâche locataire actuel du palais qui nous sert de chef d’état ne peut le savoir vu qu’il est obnubilé par la phobie de perdre une fonction élective. On se rappelle de ses pleurs derrière un marabout lui disant que « Dee moo ko gënël duggu kasso » pour qu’il intercède auprès de Wade qui venait de le chasser. Les autorités françaises n’ont jamais été honnêtes lorsqu’il s’agit pour eux d’exploiter les nègres de service qui leur servent de représentants à la tête de nos états. Eux pouvaient bien faire cette analyse par honnêteté intellectuelle et lui proposer autre chose qu’un RER moins dangereux pour la vie des sénégalais et moins coûteux plutôt que de lui proposer un tel projet profitable pour eux et qui normalement requiert une creusée plutôt que de jeter un peu de ballast et poser si légèrement les traverses et les rails dessus pour y faire rouler une rame avec leur nègre de service dedans avant les élections.
La solution qui irait mieux dans un tel contexte n’est pas un RER (Réseau Express Régional) mais un « Réseau de Tramway Départemental » à plus forte raison que le projet se limite entre les départements de Dakar et Rufisque. Un réseau de tramway roule moins vite en ville, est plus contrôlable en terme de vitesse et surtout beaucoup moins dangereux pour les habitants qui cohabiteront avec ce réseau. Je ne dis pas « usagers » parce que même un Réseau de Tramway n’est pas une priorité pour les habitants de la capitale mais de quoi survivre tous les jours (eau, électricité, denrées physiologiques, éducation, santé, etc.).
L’autre point visible est le niveau d’oxydation (rouillé) des rails alors que le chemin de fer n’est même pas opérationnel. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela, notamment une mauvaise qualité de l’acier (pas un bon équilibre entre taux de fer et taux de carbone de l’acier), des rails stockés depuis fort longtemps par leurs fournisseurs ou un absence d’entretien de ces rails depuis leur possession. Qui sait ? En tout cas, les rails sont très rouillés à hauteur de Rufisque, ma ville où les populations vivent l’enfer tous les jours avec ce projet dont tout est bâclé comme dans tous les départements traversés. Mais qui pour contrôler tout ces choses importantes dans un état où même des fonctionnaires sont envoyés en campagne sous menace de licenciement ou de représailles.

Tout ça pour Inaugurer coûte que coûte un projet coûteux se #1600 Milliards à terme par pure politique politicienne alors que le TGV marocain a coûté moins cher avec une ligne de de 400 km, plus de 10 fois plus longue que celle de ce « TER ». Un projet de recolonisation totale du Sénégal par les oligarques français du monde la finance. Un projet surfacturé comme tous les autres où les multinationales françaises sont gagnantes tout du début à la fin.
Quelle Honte ce président arriviste, vile, vicieux, dominé par une phobie de perdre le pouvoir le poussant à une #lâcheté jamais égalée dans l’histoire politique de ce pays.
(Article toujours en cours de rédaction après analyse des lots restants)