Le Groupe PETRO-TEAM Monde revient sur l’Accord entre TOTAL et le Gouvernement sénégalais

0
Seneleaks a reçu du Groupe PETRO-TEAM Monde un communiqué qui revient sur les divers communiqués qui ont suivi la démission du ministre de l’énergie Thierno Alassane Sall et apporte des éclaircissements sur leur position à propos de l’accord entre le Gouvernement du Sénégal et la multinationale française TOTAL.

Communiqué

À L’attention du grand public : Le groupe PETRO-TEAM Monde est une synergie , une initiative citoyenne pour endosser le traitement de la problématique du pétrole sénégalais et de Ia nébuleuse qui entoure son exploitation ainsi que des autres ressources naturelles par ailleurs . Cette précision étant, et, à la lecture du communiqué officiel du groupe pétro-gazier français Total, en date du mardi 02 mai 2017, stipulant la signature d’un accord entre ledit groupe et le gouvernement du Sénégal, relativement à l’exploration et au partage de production du site Rufisque profond, quelle grande n’a pas été notre stupéfaction, pour nous le groupe PETRO-TEAM Monde !

Ce communiqué, signé de Monsieur Ie directeur général du groupe pétrolier français TotaI, qui donne l’information, consécutivement à la démission /limogeage du ministre de l’énergie et des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall, dans une sorte de précipitation qui confine au pilotage à vue, n’est pas exempt de tout soupçon. En effet, en sus d’avoir attribué ce site au groupe pétrolier français, le gouvernement sénégalais s’est vu mis au ban des accusés par un autre groupe pétrolier, African Petroleum, qui s’est fendu d’un communiqué, en retour, afin de faire valoir son droit usufruitier dudit site.

Or, comment, dans cette affaire là, ne pas suspecter un deal enveloppé du sceau de l’État en collision avec un groupe pétrolier, rompu aux pratiques mafieuses ? C’est un secret de polichinelle que le groupe Total s’accommode de peu de scrupules lorsque ses intérêts sont en jeu. N’avait il pas été mis en cause dans un rapport de Earth Rights International (ERI), une organisation non gouvernementale, intervenant en Thaïlande et en Birmanie pour corruption à l’égard de la junte militaire à la tête de ce pays ?

Laquelle junte est soupçonnée de s’être enrichie au moyen de pots de vin et autres transactions financières via des comptes offshores logés dans des paradis fiscaux et qui utilise cette manne financière pour opprimer le peuple birman. Nonobstant, tous les démentis formulés par le groupe, les œuvres caritatives ou encore les chartes éthiques en matière de responsabilité sociale et sociétale, voire même environnementale, dont il se prévaut, le groupe total, sous l’œil bienveillant de la junte birmane, malgré ses milliards de bénéfice, d’après la même ERI, a fait à de nombreuses reprises usage de travaux forcés, notamment sur le site de Yananda, en Birmanie.

L’on se rappelle également que la guerre en Libye a permis, grâce au parrainage du CNT (conseil national de transition) par le groupe Total, de faire bénéficier au groupe français d’immenses champs pétro-gaziers propriété du peuple libyen. Toutes choses qui fondent notre scepticisme quant à la régularité du modus operandi par lequel le gouvernement du Sénégal a pris la décision d’attribuer le site Rufisque offshore au groupe pétrolier français.

Mieux, conscient de son impopularité et voyant la colère du peuple monter, eu égard aux scandales et autres rendez-vous manqués qui caractérisent sa gouvernance, le président Macky n’a, en vérité, aucune alternative, pour maintenir sa majorité parlementaire, aux prochaines élections, que le recours à la fraude, à l’achat des consciences. Et, pour prospérer dans cette ignominie, qui mieux que Total, expert dans la collaboration avec les régimes dictatoriaux, pouvait servir de complice.

C’est pourquoi le groupe PETRO-TEAM Monde en appelle à tous les patriotes sénégalais, afin qu’ils organisent d’ores et déjà la résistance et la riposte à la hauteur de l’offense, à eux infligés, à travers cette camarilla orchestrée au plus haut sommet de l’État. Le groupe PETRO-TEAM Monde demande aux transporteurs et à tous les automobilistes de lancer, partout à travers le territoire sénégalais, le mot d’ordre de boycott du groupe Total.

Dès lors , le groupe PETRO-TEAM Monde invite les organisations de défense des consuméristes, ainsi que les syndicats, partis politiques et mouvements citoyens à exercer toutes pressions sur le gouvernement pour que la lumière soit faite sur l’ensemble des contrats d’exploitation de nos hydrocarbures.

Enfin, le groupe PETRO-TEAM Monde compte organiser une grande mobilisation nationale et internationale, à laquelle il conviera l’ensemble des patriotes sénégalais pour dénoncer cette camarilla autour de nos ressources naturelles.

Vendredi 05 MAI 2017

Le groupe PETRO-TEAM Monde