CASAMANCE : LES INTOXICATIONS DE RFI “EN MARCHE”

0

Dans un article où les propos d’un supposé rescapé de l’attaque qui a fait 13 victimes dans un village en Casamance, le moins qu’on puisse dire est que RFI veut nous faire croire comme l’état du Sénégal que l’attaque est perpétrée par des rebelles du MFDC inactifs pourtant depuis quelques années malgré l’interview de France 24 accordée à Salif Sadio qui voulait nous convaincre d’une “sérieuse” activité du MFDC. L’auteur de l’article a prononcé à la fin de celui-ci le terme “les rebelles” l’attribuant au témoin pour faire croire que c’est MFDC qui est derrière cette attaque alors qu’on a vu nulle part où le mouvement séparatiste le revendiquait. En concluant son article, le journaliste dit pourtant “ne pas savoir qui ont fait cette attaque meurtrière”. Sachant que le MFDC n’attaque plus les civils dont il veut une indépendance depuis les années 90 mais prenait en otage ou attaquait les positions de l’armée.

Le fait qu’un proche du palais, notamment Pierre Atepa Goudiaby, ait dit qu’il connait les commanditaires de l’attaque, démontre aussi en mon sens une volonté de l’état, que ce dernier soutient (on l’a vu dans l’affaire petrotim décharger Macky et son frère & Cie pour charger le PDS), d’orienter les esprits vers un coupable” décidé avant l’attaque. On ne peut comprendre en moins de 48 heures après les meurtres comment Atepa peut connaître plus l’état et les enquêteurs “qui a commandité ces attaques”. La vérité est ailleurs. Par conséquent, comme je l’ai toujours considéré depuis le mouvement “Non au Mur” qu’il a récupéré et neutralisé, Atepa est un manipulateur dont rien que ses intérêts ne l’intéressent quelque soit le régime en place.

Au vu de leur traitement abstrait et irresponsable de l’affaire en ne donnant aucune information sérieuse, ma conviction est que tout ce qu’ils veulent, c’est réveiller encore les démons de la division et de la guerre en Casamance (principe colonialiste) au profit d’un petit monarque dictateur aux abois qui a déjà tout donné à la France. La volonté affichée par Macky Sall est de se faire oublier et oublier toutes les choses sérieuses en cours (NOS CARTES ELECTEURS, AFFAIRES KHALIFA SALL & CIE ET AFFAIRE IMAM NDAO & CIE), en attirant les attentions vers le Sud où en tout cas, cela ne deplairait pas aux patrons des patrons de #France24, #RFI, etc. que le feu s’amorce là bas pour que l’armée française vienne jouer aux sapeurs, sauveurs et bricoleurs de la “paix”. On restera lucide sut chaque combat.

Quand RFI ment aussi ouvertement comme ça au nom d’un supposé témoignage loufoque d’un rescapé non identifié en évoquant toute une scène de “super héroïsme” pour au final ne conclure que par “CE SONT LES REBELLES”, on sait pourquoi. En tout cas, on n’acceptera pas que les autorités françaises divisent notre pays comme ils veulent et sont en train de faire au Mali (coupé en 2 pour s’emparer de la région la riche en uranium avec la complicité de Touaregs, de “terroristes islamistes”, etc. qui ne peuvent fabriquer un pistolet pour enfant) et déjà fait par les USA au Soudan. Et après tout, une presse étrangère, réputée n’informer que pour le compte des intérêts français en Afrique, ne doit pas constituer la seule source pour nous informer sur des sujets aussi graves. Sachant que les médias français gesticulent depuis 2 ans une certaine motivation de “mettre une base armée en Casamance” pour soi-disant protéger les arbres décimés depuis quelques années dans la forêt de Casamance.

Non à l’intoxication merdiatique et colonialiste !

Aboubakrine Ndiaye 

Citoyen sénégalais